Annonces

> 2018


Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien (centre),  Simon Brault, directeur et chef de la direction du Conseil des arts du Canada (droite) et Susan Annis, directrice générale du CRHSC (gauche)

Le 25 avril 2018

Nouveaux projets anti-harcèlement dans le domaine des arts

Le Conseil des arts du Canada (CAC) et Patrimoine canadien ont annoncé aujourd’hui qu’un financement important de 550 000 $ sera consacré à divers projets visant à prévenir le harcèlement dans le domaine des arts. Le Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC) jouera un rôle de premier plan en coordonnant cette série de projets anti-harcèlement dans les domaines des arts de la scène, des arts visuels et des métiers d’art et de la création littéraire.

Sous le nom de « Milieux de travail respectueux dans les arts », ces projets comprendront la tenue de consultations avec des groupes de défense des droits à l’équité de l’ensemble du pays, l’élaboration de webinaires de formation et d’information, la prestation d’ateliers adaptés aux diverses disciplines, la compilation des meilleures pratiques d’un conseil d’administration en matière de politiques, de procédures et de code de conduite, la recherche sur les mécanismes de déclaration ainsi qu’une grande campagne de communications visant les auditoires et les bailleurs de fonds du monde de la culture au Canada.

« À la lumière des récents événements survenus dans le secteur culturel un peu partout au Canada, il est plus que jamais nécessaire d’instaurer un programme spécifique de ressources et de formation afin que les artistes professionnels, les gestionnaires et les travailleuses et travailleurs culturels reconnaissent qu’un milieu de travail sécuritaire et respectueux est vital. » (Sara Meurling, PACT)  Au cours des derniers mois, les groupes artistiques anglophones, grandement aidés par la Coalition canadienne des arts, se sont joints à leurs collègues des industries de la production sur écran et à leurs homologues du Québec pour combattre le harcèlement dans le secteur. Un comité de coordination, composé de leaders des organismes de service nationaux du domaine des arts (arts de la scène, arts visuels et métiers d’art et création littéraire) ainsi que de représentantes et représentants des minorités de langues officielles et des groupes d’équité, se joindra au CRHSC pour superviser le projet d’une durée de deux ans.

Susan Annis, directrice générale du CRHSC, voit cet engagement de financement du gouvernement et les actions anti-harcèlement déjà entreprises au pays par des artistes et des organismes culturels comme des affirmations claires que le harcèlement n’a pas sa place dans les offres culturelles canadiennes.  Elle a souligné que : « Milieux de travail respectueux dans les arts permettra aux artistes et aux organismes culturels du Canada d’avoir les outils, les ressources et la formation nécessaires pour prévenir tous les types de harcèlement et pour que les milieux de travail respectueux deviennent la norme dans le secteur culturel. »