Annonces

> 2017

Conseil des ressources humaines du secteur culturel

Bienvenue au
Bulletin du CRHSC
Juillet 2017


Vous trouverez :

 

L’AGA accueille deux nouvelles membres au conseil d’administration du CRHSC

Le CRHSC a tenu son AGA à Toronto au mois de juin et, à cette occasion, a accueilli deux nouvelles membres au sein de son conseil d’administration : Janis Lundman de l’industrie du cinéma et de la télévision et Carly Beath de l’industrie de la création de contenu dans les médias numériques. Ces deux nouvelles membres poursuivent la tradition : établir et maintenir des liens avec les industries culturelles grâce à leurs propres réseaux, organismes et pratiques.

Lors de la réunion du nouveau conseil d’administration qui a suivi l’AGA, on a élu les membres de l’exécutif, soit :

Président – Richard Hornsby
Vice-présidente – Kathleen Delong
Secrétaire – Parise Mongrain
Victoria Steele demeure trésorière.

Dans le rapport de la réunion, Richard souligne que : « Le CRHSC continue à occuper une place unique dans le secteur en tant que leader en matière de ressources humaines et demeure une voix d’intégration et de cohérence pour les artistes, les travailleuses et travailleurs culturels et les organismes de l’ensemble du pays. »

Rapport du CAPET – un tour du pays

L’une des fonctions très importantes du CRHSC est de réunir les partenaires culturels de tout le pays et de tout le secteur. L’un de ces réseaux les plus précieux est le Comité aviseur provinces et territoires (CAPET). Nous consacrons la majeure partie du présent bulletin aux nouvelles de nos partenaires du CAPET – ce qui se passe dans les provinces et les territoires – tel qu’ils nous ont informés lors de la dernière réunion de juin. (À l’exception de nos partenaires du Yukon, du Nunavut et de Terre-Neuve qui n’ont malheureusement pas pu participer à la rencontre.)

Nouvelle-Écosse (Mary Elizabeth Luka, Arts Nova Scotia)

Au moment où l’industrie cinématographique décline dangereusement : deux ans après le changement radical dans les niveaux et les règlements des crédits d’impôt, plusieurs petites et moyennes entreprises ont fermé leurs portes ou déménagé, y compris au moins une équipe complète de première catégorie. Puisque c’est une industrie construite sur la confiance quand il s’agit d’obtenir des engagements financiers, l’impact est majeur sur les productions locales. Les domaines de l’animation et des jeux vidéo qui fonctionnent encore en vertu de l’ancien système de crédit d’impôt ont été épargnés. Quelques grands services de production ont trouvé le moyen de travailler dans le nouveau système. Mais malheureusement, dans l’ensemble, le processus a eu pour conséquence des pertes d’emploi (pas seulement en cinéma et en télévision), la diminution de la production locale et des dépenses beaucoup plus élevées que prévues pour le gouvernement (afin de s’assurer que l’industrie ne s’écroule pas complètement).

Île du Prince-Édouard (Mark Sandiford, Culture PEI)

Une stratégie provinciale pour la culture - Le ministère de l’Éducation, de l’Apprentissage précoce et de la Culture de l’Î.P.É. a finalement lancé les consultations tant attendues sur la stratégie culturelle des prochains dix ans. La stratégie doit être établie rapidement et elle devrait être livrée à l’automne. Certains changements ont déjà été faits : une partie de ministère de la Culture a été déplacée vers Innovation PEI, un organisme de la Couronne qui relève du ministère du Développement économique et du Tourisme.

Et un excellent programme de mentorat - Culture PEI offre la deuxième édition de son programme de mentorat en production théâtrale. Le programme place de récents diplômés dans de petits théâtres où ils reçoivent du mentorat. Le programme vise à augmenter le nombre de professionnels qualifiés qui travaillent en coulisse dans le but de régler le problème récurrent de la relève, non seulement dans les petits théâtres, mais aussi au Confederation Centre Theatre. Environ la moitié des participantes et participants au programme de l’an dernier travaillent maintenant dans des théâtres de l’Î.P.-É. Les autres ont trouvé du travail dans des théâtres à l’extérieur de la province.

Nouveau-Brunswick (Debborah Donnelly, CulturePlus)

La présidente et directrice générale a rendu visite à nos partenaires du CAPET en Saskatchewan, au Manitoba et en Ontario pour mieux connaître leurs expériences.

CulturePlus a été très occupé à analyser les résultats de l’enquête sur la formation et le perfectionnement professionnel du domaine de la culture effectuée en novembre et décembre 2016. Les résultats ont été dévoilés lors d’un forum qui s’est tenu le 1er mars à Fredericton et auquel participaient des partenaires du gouvernement, des représentants des grands établissements d’enseignement postsecondaire et des membres des secteurs des arts, de la culture et du patrimoine de la province. Le but de l’exercice était qu’à partir des données de l’enquête, ce grand groupe de participantes et participants établissent des priorités pour le secteur culturel, le secteur de l’éducation et pour CulturePlus pour la période à venir. Le rapport final a été publié (en anglais et en français) et est disponible à cultureplus.ca. Nous espérons pouvoir offrir prochainement les différents modules de L’Art de gérer sa carrière du CRHSC au Nouveau-Brunswick.

Susan Annis, conférencière invitée, lors de la première assemblée annuelle de Culture Plus.

Quebec (Louise Boucher, Compétence culture)

Le CQRHC célèbre son vingtième anniversaire - son nouveau nom est Compétence Culture. La politique culturelle québécoise a maintenant 25 ans. Cette politique n’a jamais fait référence aux ressources humaines; cependant lors des consultations publiques de l’an dernier, Compétence Culture a insisté sur le fait que la nouvelle politique touche le domaine des RH (la politique culturelle du NB comprenait deux pages sur les RH). Le projet de politique, mis en ligne le 27 juin 2017, comporte en effet deux pages sur les conditions socioéconomiques de l'artiste, l'évolution des métiers avec le numérique, le nécessaire renforcement des programmes de formation et l'accès au perfectionnement tout au long de la vie. Le décompte des emplois et la contribution au PIB proviennent du Compte satellite de la culture (CSC).

Ontario (Diane Davy, WorkInCulture)

Formation et mentorat - WorkInCulture se concentre toujours sur les offres d’emploi en divers formats comme BizSmARTS (artistes), WorksmARTS (gestionnaires des arts) et une série de webinaires et travaille avec diverses collectivités de la province. Ils ont récemment lancé leur septième programme de mentorat destiné aux gestionnaires des arts et qui porte sur les possibilités et les difficultés liées à l’augmentation des recettes. Intitulé Growing Earned Revenue Mentorship (GERM!), le programme a déjà jumelé 21 gestionnaires des arts avec des mentors et le programme se poursuivra pendant toute l’année. Travailenculture collaborera également avec la Toronto Arts Foundation pour créer un programme de mentorat pour les nouveaux artistes. Ils ont récemment conclu une entente pour un programme en milieu de travail très populaire (financé par Service Canada) et nous espérons qu’ils obtiendront du financement pour une deuxième cohorte.

Manitoba (Thom Sparling, Creative Manitoba)

Creative Manitoba : ACI Manitoba. L’Arts and Cultural Industries Association of Manitoba a mis en place un plan stratégique et créé une nouvelle image de marque. L’organisme a changé son nom pour Creative Manitoba et continue à offrir les mêmes possibilités de perfectionnement professionnel, de mentorat et de réseautage aux artistes et aux travailleuses et travailleurs culturels du Manitoba.

Compressions budgétaires - Les crédits d’impôt pour le cinéma et les médias numériques n’ont pas été touchés dans le récent budget provincial, mais Manitoba Film and Music a subi des compressions importantes; toutes ces réductions doivent se faire dans les budgets consacrés à l’administration et aux déplacements. Cela pourrait causer des problèmes dans la promotion des crédits d’impôt. Le financement du conseil des arts du Manitoba a également été réduit – des économies qui devront se faire dans le personnel et l’administration – pas de compressions dans le programme. Le financement de Manitoba Centennial Centre Corp – l’organisme qui gère le Concert Hall et d’autres édifices culturels dont la province est propriétaire – a subi une réduction de 500 000 $, ce qui aura de graves conséquences pour les organismes du domaine des arts.

Malgré cela… l’industrie du cinéma est en plein essor au Manitoba – une série télévisée est en tournage et un certain nombre de longs métrages sont en préparation – présentement à un rythme de deux ou trois tournages dans la province.

Saskatchewan (Dennis Garreck, SaskCulture et Karen Henders, Saskatchewan Arts Board)

Les budgets provinciaux pour 2017-2018 - Les arts et la culture de la Saskatchewan ont vu leur financement réduit dans le budget provincial de 2017-2018 : la suppression du programme provincial Main Street Saskatchewan et l’élimination de Culture on the Go et du programme d’infrastructure communautaire. Creative Saskatchewan et le Saskatchewan Arts Board ont vu leur budget réduit de 5 p. c. Les programmes de Community Sport, Culture and Recreation ont subi une baisse de 51 p. c. et la Heritage Foundation de 40 p. c.

Saskatchewan Arts Board:

Formation en entreprenariat - Le cours Arts Entrepreneurship & Business Development, offert en partenariat avec Creative Saskatchewan, lancera sa nouvelle composante en ligne à partir d’octobre 2017. En salle de cours, il sera offert à Saskatoon et à Regina dès janvier 2018. Le cours a été créé pour améliorer l’accès à la formation pour les artistes et les entrepreneurs vivant en dehors des grands centres.

SaskCulture:

Subvention de Canada 150 - Resilience and Respect: Canada 150 and Beyond réunit le Buffalo People Arts Institute, le Gabriel Dumont Institute, le Saskatchewan Indigenous Cultural Centre, le Saskatchewan Aboriginal Writers’ Circle, SaskCulture et le Saskatchewan Arts Board qui travailleront ensemble à la création de partenariats à long terme centrés sur la résilience des peuples autochtones, les cultures et les langues, les possibilités de partenariat et de croissance et soutiendront les changements positifs nécessaires dans les collectivités et les organismes culturels de la province.

« En tant que partenaires, nous contribuons à un cheminement constant – un processus qui engage l’esprit et la force des personnes qui travaillent à créer une nouvelle ère de résilience et de respect ».

Alberta (Carol Holmes, Alberta Partners for Arts and Culture)

Bien que l’APAC ne soit pas un organisme formel, il commence à être reconnu par le gouvernement. Il s’agit d’une coalition de huit organismes provinciaux de service dans le domaine des arts et de quatre associations de l’industrie culturelle : Alberta Craft Council; Alberta Dance Alliance; Alberta Magazine Publishers Association Alberta Media Arts Alliance Society; Alberta Media Production Industries Association; Arts Touring Alliance of Alberta; Book Publishers Association of Alberta; Regroupement artistique francophone de l’Alberta; Theatre Alberta; Visual Arts Alberta – CARFAC; et Writers’ Guild of Alberta.

Colombie-Britannique (Brenda Leadley, BC Alliance for Arts and Culture)

Promesses du budget - Bonnes nouvelles, le nouveau gouvernement s’est engagé à doubler le budget du BC Arts Council d’ici les quatre prochaines années.

Appel pour inclure les collectivités autochtones - Les données utilisées dans le Compte satellite de la culture qui servent à mesurer la valeur de la culture au Canada (en termes d’emplois) n’incluent pas les collectivités autochtones. Les partenaires du CAPET sont encouragés à demander à leurs ministres respectifs de discuter de cet enjeu lors de la prochaine rencontre des ministres provinciaux de la culture qui se tiendra au Québec au mois d’août.

Territoires du Nord-Ouest (Karen Wright-Fraser, gouvernement des T.N.-O.)

« Sur le plan culturel, tout le ministère de l’Éducation, de la Culture et de l’Emploi fait l’EXERCICE DE LA COUVERTURE – c’est l’une des choses les plus intéressantes qui se produit en ce moment – L’ensemble des enseignantes et enseignement et des élèves de 10e, 11e et 12e années de New to the North ainsi que tout le personnel doit suivre cette formation. Voir kairoscanada.org.

De Karen Wrigtht Fraser : « Si quelqu’un d’entre vous n’a pas encore eu l’occasion de prendre part à cet exercice, je lui recommande fortement de saisir cette occasion d’en apprendre davantage sur l’histoire des peuples autochtones de ce pays et de travailler à la réconciliation ».

Nouveau rapport : Les Ontariens apprécient l’impact des arts sur la qualité de vie

Points saillants de l'enquête

Les arts et la qualité de vie

  • 93 % des Ontariens sont d’avis que les activités artistiques contribuent à enrichir la qualité de notre vie.
  • 90 % des Ontariens affirment que les arts sont importants pour améliorer la qualité de vie dans leur collectivité.
  • 85 % déclarent que les arts sont importants pour améliorer la qualité de leur propre vie.

Les arts, l’identité et l’appartenance

  • 91 % des Ontariens sont d’avis que les arts nous aident à mieux comprendre les autres cultures.
  • 88 % sont d’avis que la participation à des activités artistiques construit un sentiment d’appartenance à sa communauté.

Les arts et le bien-être collectif

  • 90 % estiment qu’une scène artistique locale et active aide la communauté à devenir un meilleur endroit où vivre.
  • 97 % estiment qu’engager les enfants dans les arts est important pour leur développement global.
  • 80 % des Ontariens estiment qu’une scène artistique locale et active aide la communauté à attirer des entreprises.

Investissement public dans les arts

  • 82 % des Ontariens estiment qu’aider à rendre les arts disponibles aux gens de l’Ontario est un investissement important du gouvernement.
  • 79 % estiment que le gouvernement devrait dépenser des fonds publics pour investir dans les arts.

Opinion positive à l’endroit des arts dans toutes les régions et dans tous les groupes démographiques

L’enquête montre aussi qu’une majorité d’Ontariens, indépendamment de la région, du sexe et de l’âge, ont une opinion positive à l’endroit des arts et de tous les aspects suivants : qualité de la vie, bien-être collectif, identité et appartenance, investissement du gouvernement.

 

TravailenCulture.ca – Le centre d'emploi pan-canadien du secteur culturel

Offres d'emploi les plus récentes

Titre Organisation Ville, Province
Curator, Exhibitions and Collections Art Gallery of Grande Prarie Grande Prairie, Alberta
Stagiare en marketing artistique AOE Arts Council Ottawa (Orléans), Ontario
Arts Marketing Intern AOE Arts Council Ottawa (Orléans), Ontario
Coordinateur administratif CulturePlus Moncton, New Brunswick
Adminstrative Coordinator CulturePlus Moncton, New Brunswick
Public Art Coordinator The City of Red Deer Red Deer, Alberta
Tafelmusik Baroque Orchestra and Chamber Choir - Development Director Genovese, Vanderhoof & Associates Toronto, Ontario
General Director Calgary Opera Calgary, Alberta
Community Investment Coordinator Edmonton Symphony Orchestra & Francis Winspear Centre for Music Edmonton, Alberta
Coordonnatrice.eur de conférence en arts médiatiques Independent Media Arts Alliance / Alliance des arts médiatiques indépendants Winnipeg, Manitoba
Media Arts Conference Coordinator Independent Media Arts Alliance / Alliance des arts médiatiques indépendants Winnipeg, Manitoba

Et les membres du CRHSC bénéficient d'un rabais de 25 p. 100
sur les affichages d'emplois !

N'oubliez pas… L'équipe est là pour vous!


Membre de type Organisation Plus en vedette

CulturePlus

Le conseil des ressources humaines en culture du Nouveau-Brunswick (CulturePlus) est un organisme à but non-lucratif, bilingue, voué à renforcer la vitalité des ressources humaines du secteur culturel du Nouveau-Brunswick par l’entremise du développement professionnel et de la formation continue.

Susan Annis, Directrice générale
poste 22 - sannis@crhsculturel.ca

Annalee Adair, Gestionnaire de projet Le talent de leader
annalee.adair@culturalhrc.ca

Erma Barnett, Responsable des finances
ebarnett@crhsculturel.ca

Lucie M. D'Aoust, Gestionnaire principale de projet
poste 21 - ldaoust@crhsculturel.ca

Michael Lechasseur, Webmestre
mlechasseur@crhsculturel.ca

Vous trouverez la liste des membres du conseil d'administration du CRHSC sur le site Web du Conseil.

Joignez-nous
FacebookTwitter

 

Conseil des ressources humaines du secteur culturel (CRHSC)
201 - 251, rue Bank, Ottawa (Ontario)  K2P 1X3
Tél. 613-562-1535   Téléc. 613-562-2982